Historique

En 2001, Jean-Christophe Bergeon, directeur du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal du Pays de Mayenne, crée une classe d’orchestre à cordes. Cette classe connaît un essor rapide et les musiciens émettent bientôt le souhait de jouer avec des instrumentistes à vent. L’Orchestre Symphonique était né…

De douze à sa naissance, l’orchestre compte aujourd’hui soixante-dix musiciens, certains élèves ou anciens élèves du conservatoire, d’autres amateurs venant des communes de la Haute Mayenne, de Laval, Château-Gontier ou bien encore des départements limitrophes.

Depuis décembre 2014, suite au 10ème Concert de Noël de l’orchestre, Antoine Fréart a succédé à Jean-Christophe Bergeon au poste de directeur artistique de l’ensemble.

Au printemps de l’année 2004, l’Orchestre Symphonique de la Haute Mayenne, association de loi 1901, est créée pour répondre au dynamisme des musiciens et pour porter les différents projets de l’ensemble. A la suite d’Antoine Fréart (2004-2005), Yannick Brochard a présidé l’association pendant 8 ans (2005-2013). C’est aujourd’hui Amandine Paillasse qui lui succède dans ce rôle.

En 10 ans, l’Orchestre Symphonique de la Haute Mayenne a réalisé de nombreux projets, certains d’envergure internationale. C’est ainsi que l’orchestre s’est rendu fin octobre 2004 en Egypte, dans le cadre d’un échange culturel avec le conservatoire du Caire, et qu’il a pu découvrir une toute autre vie musicale. Les musiciens égyptiens sont à leur tour venus découvrir notre territoire fin août 2005. Ce partage s’est concrétisé par un concert à Paris, à l’Unesco.

a009

Parmi ces nombreux projets, la venue des « Petits Chanteurs de Saint Marc », chœur du film « Les Choristes », fut un événement marquant. Suite au concert qui eut lieu à Mayenne devant 1600 spectateurs, Nicolas Porte, chef de ce célèbre chœur, a invité à deux reprises l’Orchestre Symphonique de la Haute Mayenne à se produire à Lyon, en 2006 et 2008, notamment dans la célèbre basilique de Fourvière.

a010

Durant l’été 2006, les musiciens ont été chaleureusement accueillis à Jesi (Italie), ville natale de Pergolèse, jumelée avec Mayenne. En 2007 et 2013, l’Orchestre Symphonique de la Haute Mayenne a eu la chance d’effectuer un échange musical avec un orchestre de Salzbourg (Autriche), ville natale de Mozart. Nous avons en retour reçu les Salzbourgeois en mai 2009. Un séjour en Espagne, en mai 2011, nous a permis de faire connaître le dynamisme culturel mayennais en Catalogne.

a011

L’orchestre, en plus de ces échanges, s’engage dans la vie culturelle locale. Il partage avec d’autres associations mayennaises la volonté de faire découvrir la musique au plus grand nombre : concert donné lors de la saison « Piano à Mayenne » en partenariat avec l’association FortePiano ; créations musicales d’Ivan Bellocq dont « Meduana, une histoire en forme de légende » avec l’Orchestre d’Harmonie du Pays de Mayenne et le Chœur d’Enfants du Conservatoire du Pays de Mayenne ; nombreux concerts en lien avec des chorales mayennaises (Chantemayne, Bis repetita, Volubilis,…), notamment la « Missa Gallica » de Bernard Lallement en mai 2016 ; concerts en partenariat avec Atmosphères 53 pour les « Reflets du cinéma » en 2008, 2010, 2013 et 2016 ; concerts organisés conjointement avec des classes du Conservatoire Ivan Bellocq (musique et danse), avec la Médiathèque Jean-Loup Trassard ou le Cybercentre Annie Dissaux. Des concerts organisés en partenariat avec des associations humanitaires ont vu le jour en 2007 et 2010. Ces projets permettent une mise en commun des différentes compétences et richesses des ensembles et un rapprochement des associations.

L’Orchestre Symphonique n’oublie pas non plus son rôle de diffusion du patrimoine musical aux plus jeunes ; l’orchestre a ainsi travaillé avec des écoles de la Communauté de Communes du Pays de Mayenne sur l’œuvre « Pierre et le Loup » de Prokofiev en 2009. Plus de 1000 enfants et 600 spectateurs ont assisté aux représentations. La saison 2011-2012 a également été consacrée au jeune public, avec la présentation de la Danse macabre de Saint-Saëns, de la Revue de Cuisine de Martinù et d’une pièce de Vladimir Cosma autour des Fables de la Fontaine. En 2016, l’ensemble a renouvelé l’expérience autour de « Tubby le tuba », un conte musical de G. Kleinsinger permettant aux enfants de découvrir les instruments de l’orchestre.

De plus, l’association a à cœur de défendre la pratique instrumentale. Chaque année depuis 10 ans, l’orchestre met à l’honneur un instrument. La flûte traversière a ainsi été fêtée au travers d’un concert avec Pierre-Yves Artaud, soliste international, en 2006. Il en a été de même de l’alto (2007), du basson (2011) ou de la trompette (2017) par l’organisation de journées départementales autour de ces instruments. Par ailleurs, un professeur du Conservatoire Ivan Bellocq se produit en soliste chaque année avec l’orchestre mettant ainsi en valeur l’instrument qu’il/elle enseigne (trombone, clarinette, piano, cor,…).

A la demande du public et des musiciens, l’Orchestre Symphonique de la Haute Mayenne a enregistré son premier CD en 2009. Suite à son incroyable succès, un second opus a vu le jour en 2015.

Photo_2

Soucieux de décloisonner la musique classique du carcan dans lequel elle peut parfois être enfermée, l’orchestre sait proposer des concerts atypiques tel qu’un flashmob dans un centre commercial en 2012, un concert lors de la Nuit Blanche de Mayenne en 2013, ou bien encore une intervention lors du Carnaval de Venise à Mayenne, un spectacle « Brel » et un concert « Classique et Rock » en lien avec le groupe Esox en 2014.

Photo_3

Fort de toutes ces expériences, l’Orchestre Symphonique de la Haute Mayenne s’est aujourd’hui fait une place de choix dans le milieu musical mayennais. Les bénévoles de l’association, poussés par le dynamisme des musiciens de l’orchestre, continuent à réfléchir à de nouveaux projets toujours plus ambitieux, afin que l’essor que l’ensemble connaît depuis plus de 10 ans puisse durer de nombreuses années encore !

Photo_4